Le poulpe (ou chatrou)

(Octopus sp.)

De la famille des céphalopodes, le poulpe est l’invertébré le plus évolué.

 

À quoi ressemble-t-il ?

Son trait caractéristique principal est une couronne de huit tentacules munies de ventouses qui se détachent de la tête autour de la bouche, d’où le nom de céphalopode (mots Grecs signifiant tête et pied).

Le corps du chatrou est mou : il ne possède aucune coquille, ni interne, ni externe.

Comment vit l'espèce?

Réfugié dans son repère pendant la journée, il se met en chasse pour se procurer sa nourriture la nuit. Son alimentation principale est composée de crustacés mais il ne dédaigne pas les petits poissons et les mollusques. Le plus souvent, il se contente d’attraper les proies qui passent à l’orée de son trou : projetant rapidement ses tentacules, il enserre sa victime qui est aussitôt immobilisée par l’action de ses ventouses. Amenée à la bouche, sa victime est déchiquetée par ses mâchoires cornées.

Le chatrou pond des œufs de la taille de petits pois, recouverts d’une membrane molle mais résistante. Les œufs sont collés en une sorte de grappe, soit sur la base d’un madrépore, soit sur un rocher ou dans une grosse coquille vide. Au bout de quelques semaines naissent de jeunes pieuvres qui ressemblent déjà à l’adulte.

Où vit l'espèce?

Le chatrou vit dans la mer, dans des eaux peu profondes au milieu des rochers et des madrépores. On peut parfois trouver un chatrou rampant sur le fond de sable. Sa couleur est alors semblable à celle du fond. Cependant, qu’il stationne sur un rocher noir ou qu’un poisson vienne lui faire peur et aussitôt sa coloration se foncera. Ces phénomènes de mimétisme s’expliquent par la présence de cellules spéciales contenues sous la surface de sa peau : certaines se dilatent et imposent leur coloration claire ou foncée tandis que les autres se contractent.

Est-il protégé?

Le chatrou n’est pas une espèce protégée ou règlementée.

290x290_poulpe 024

Découvrir d'autres espèces

flecheGauchePetite_o
flecheDroitePetite_o