844x475_etangsalines2

L’étang des Salines

Le site de l’étang des Salines a été désigné comme site « Ramsar* » le 15 septembre 2008.

Une population aquatique riche et diversifiée

Situé dans le sud de la Martinique, au bord du chenal de Sainte-Lucie, l’étang des Salines occupe une superficie de 207 hectares.

En s’introduisant dans cette lagune, les eaux de l’océan Atlantique et de la mer des Caraïbes produisent des conditions écologiques spécifiques qui favorisent le développement d’une population aquatique riche et diversifiée.

Un refuge idéal pour de nombreuses espèces

Le site constitue la dernière étape pour de nombreuses espèces d’oiseaux en provenance d’Amérique du nord s’apprêtant à traverser le chenal de Sainte-Lucie.

Ses mangroves servent de zone d’alimentation pour beaucoup d’invertébrés et autres espèces marines. Cette zone a joué un rôle économique important entre le XVIIIe et le XXe siècle grâce à la production de sel, d’où le nom attribué à l’étang.

Un site menacé

En plus des menaces que constituent les pesticides et le ruissellement de produits polluants, le tourisme se révèle problématique car le site comprend une des plages les plus fréquentées de la Martinique avec près d’un million de visiteurs par an.

 

(*) La convention de Ramsar :  convention relative aux zones humides d’importance internationale, particulièrement comme habitat des oiseaux d’eau. Elle a pour objectif la préservation et la valorisation des zones humides.