Morne Vert Caplet et la rivière Beauvallon

La commune du Morne Vert

L’origine du nom vient de la situation du hameau initial sur un morne et la forte pluviométrie du site.

Historique
Le Morne-Vert est à l’origine un écart de la paroisse du Carbet occupé dans sa partie Ouest dès le milieu du XVIIe siècle par de petites sucreries. Proche des grands bois des Pitons, il a servi de refuge aux esclaves fuyant les habitations de la côte caraïbe jusqu’à la fin de la période esclavagiste. Son histoire propre ne commence véritablement qu’en 1846, lorsque l’abbé Goux lance la construction d’une chapelle. Il faut cependant attendre 1865 pour que la paroisse soit officiellement fondée et 1872 pour que celle-ci, jusqu’alors desservie par le curé du Carbet, ait son propre pasteur.

Après l’éruption de la montagne Pelée en 1902 et le cyclone de 1903, Le Morne-Vert se vide d’une partie de sa population qui émigre vers Case-Pilote et même Fort-de-France. En 1937, les velléités d’autonomie du Morne-Vert, exprimées depuis longtemps par une population de plus de 1 500 habitants, se concrétisent par une requête adressée à l’administration des Colonies pour l’érection du territoire en commune ; elle n’est toutefois satisfaite qu’en 1949.

Situé au pied des plus hauts sommets du massif des Pitons-du-Carbet, le Morne-Vert est parfois surnommé la « Suisse martiniquaise ».

Les centres d’intérêt

Mornes et pitons
Le Morne Vert se trouve à une altitude de 432 m et jouit de ce fait d’une grande fraicheur. Il offre, au centre, des paysages d’altitude verdoyants et vallonnés par les Mornes Petit Piton, Man Roy, Briquet et Rouge, encadrés à l’Ouest, par le versant oriental des Pitons du Carbet et, au Sud, par  Les Mornes Jacques, Cantaubion et Chapeau-Nègre.

Rivières
La Rivière des Pitons ou Rivière Rouge, la Rivière Coco et la Rivière du Carbet dont la rivière Beauvallon est un affluent. Rivière Montrose.
L’eau est abondante mais difficile à retenir et à distribuer. Cela explique en partie la petite taille des exploitations agricoles (1 à 5 ha) cultivées en jardins.

Habitations
La plupart de constructions sont récentes, même celles des petits agriculteurs. Il ne reste rien des anciennes habitations  cacaoyères du XIXe siècle et seules quatre anciennes habitation d’avant 1902 ont été identifiée dans la partie Ouest de la commune : les distilleries La Vigie et Maniba et les sucreries Fond Moulin et Bellevent.
Le cimetière créé en 1874 a une histoire bien curieuse qui vous sera contée par les guides.

Carte du circuit

Cartes_Circuit_Morne_Vert_GD

290x290_Morne des Cadets - Fds St Denis

Infos pratiques

Pour tout renseignement, contactez:
Direction de l’Animation du Territoire du PNRM
Tél: 05 96 645 645  ou 05 96 644 259
Fax: 05 96 64 72 27
ou formulaire de contact de ce site