L’utilisation des ânes et des mulets

Faire revivre les traditions anciennes

Le projet de réintroduire des mulets et des ânes en Martinique revêt un caractère culturel et traditionnel. C’est la sauvegarde d’une tradition rurale séculaire qui a construit le territoire. Ce projet prend également un caractère pratique avec l’utilisation de ces animaux de portage pour accéder des endroits inaccessibles aux moyens de portage moderne.

Pour quels usages ?

  • l’agriculture pour le portage des produits des agriculteurs dans des milieux escarpés et enclavés
  • la foresterie pour le débardage de bois dans les forêts
  • l’éco-tourisme et la randonnée
  • l’aménagement des sentiers de randonnées

 

La convention

Pour mettre en œuvre ce chantier, une convention a été passée entre une association bénéficiant de la marque « Parc » et le Parc Naturel Régional de la Chartreuse. Cette convention définit les conditions de fourniture des animaux dressés, du matériel associé ainsi que la formation des agents en insertion.

290x290_mulets