Le Lorrain

L’origine du nom vient de celui d’un colon du 17e siècle surnommé Le Lorrain, qui laisse son nom à la rivière puis, en 1687, au bourg de la Grande-Anse.

Historique

Les premières traces de peuplement sur le territoire du Lorrain remontent au 1er siècle et concernent des groupes identifiés comme Arawaks, dont l’implantation n’aurait pas survécu à une éruption de la montagne Pelée à la fin du 3e siècle.
Des traces d’occupation Caraïbe datées de la fin du premier millénaire ont été découvertes sur le site de Fond-Brûlé.
Ces populations Amérindiennes abandonnent la région en 1658, lorsqu’elle est conquise par les colons français.
La paroisse de la Grande-Anse, qui porte l’ancien nom de la rivière depuis 1687 environ, cultive la canne à sucre succédant au tabac, puis la banane.
Elle compte dix-sept sucreries au 18e siècle.
Elle devient municipalité en 1837 par réunion avec Le Marigot dont elle se sépare en 1874 en prenant le nom de la rivière du Lorrain.
A la Noël 1833, la révolte des libres de couleur contribue à sensibiliser l’ensemble de la Martinique et à éveiller les idées libérales.
Désormais considérée comme le royaume de la banane, la commune, fortement imprégnée par l’immigration Indienne du 19e siècle, n’a cessé de se dépeupler depuis la départementalisation.

290x290leLorrain

Fiche pratique

Superficie : 5 033 ha

Habitants : les Lorrinois

Fête patronale : Saint Hyacinthe, 15 août

Activité économique : Banane, canne, jardins vivriers, pêche

Centres d’intérêt : Site archéologique précolombien de Vivé, habitation Vivé, moulin à bêtes et fabrication de sirop de batterie chez les frères Jouan (Morne Bois), randonnée sur le sentier de La Crabière par les anciennes sucreries Rivière Rouge et Petite Ravine.

En savoir plus

Site de la ville du Lorrain