Les Anses d’Arlet

L’origine du nom vient d’un chef Caraïbe, Arlet, qui réside à cet endroit au moment de la colonisation en 1635, et de la succession d’anses qui bordent la commune.

Historique

Le chef Caraïbe Arlet cohabite avec les colons de 1635 à 1648 environ, puis se retire au Sud, à l’Anse Figuier, non loin de son frère Pilote.
En 1665, les Français sont assez nombreux à cet endroit, pour obtenir la fondation d’une paroisse confiée aux moines capucins. Les petits propriétaires développent la culture du tabac, des vivres, quelques gros colons se lancent dans la production de sucre.
À partir du 18e siècle, le café fait la renommée des lieux.
En 1837, une commune du Sud est créée.
Après la séparation de Sainte-Luce en 1848, puis du Diamant en 1862, la commune des Anses‑d’Arlet voit le jour.

290x290_anses_darlet

Fiche pratique

Superficie : 2 592 ha

Habitants : les Arlésiens

Fête patronale : Saint Henri, 15 juillet

Activité économique : Pêche et tourisme

Centres d’intérêt : Randonnées au Mornes Champagne et Larcher, les Anses : particulièrement l’Anse Noire, l’Anse Dufour ses pêcheurs, vestiges de fortifications côtières, nombreux puits et case à eau du presbytère, dernière salle de cinéma de commune.

En savoir plus

Site de la ville des Anses d’Arlet