Schœlcher

L’origine du nom vient du premier baptême par les Français du site de l’actuelle commune de Schœlcher. Il est antérieur à 1629 : La Case des Navires. La commune prend le nom de Victor Schœlcher, par décision de son conseil municipal, en 1888.

Historique

Le bourg s’est installé sur les 50 pas géométriques, dans un fond et au bord de l’anse la mieux abritée d’où son nom de Case (abri) des Navires, succédant ainsi à l’habitat amérindien reconnu à l’Anse Madame.
Jusqu’en 1903 la zone agglomérée se limite au bourg, l’habitation Fond Lahaye est alors lotie pour reloger les sinistrés de Saint-Pierre.
L’implantation d’une chapelle est en réalité beaucoup plus ancienne qu’on le croit et remonte au 17e siècle, mais le premier groupement d’habitat n’apparaît qu’au 18e.
La commune est créée en 1888.
Après avoir essayé la culture du mûrier pour l’élevage des vers à soie au 17e siècle, les basses pentes du territoire se tournent vers la canne à sucre, réservant cependant de nombreux espaces à la casse, au café et aux vivres.
Au 19e siècle, le café disparaît au bénéfice de la canne qui ne commence à reculer qu’après 1902 avec l’arrivée des réfugiés qui s’adonnent aux cultures vivrières. La pêche a toujours été active sur le littoral.

Fiche pratique

Superficie : 2 117 ha

Habitants : les Schœlcherois

Fête patronale : la Nativité, 8 septembre

Activité économique : jardins vivriers, pêche

Centres d’intérêt : Habitation Fond Rousseau (MH), batterie Sainte Catherine, randonnée au Plateau Concorde par la Démarche, le Morne des Bretons et le Morne Bois d’Inde, station nautique.

En savoir plus

Site de la ville de Schoelcher

Office de tourisme de Schoelcher